Bandeau
le camp d'internement 1914-1919
Le camp d’internés 1914-1919

Dieser Internet-Auftritt verfolgt das Ziel, möglichst viele Informationen über das Internierungslager auf der Ile Longue zusammenzustellen, damit Historiker und Nachkommen der Internierten sich ein Bild von den Realitäten dieses bisher wenig bekannten Lagers machen können - nicht zuletzt auch, um die bedeutenden kulturellen Leistungen der Lagerinsassen zu würdigen.

Le but de ce site est de prendre contact avec les familles des prisonniers allemands, autrichiens, hongrois, ottomans, alsaciens-lorrains... qui ont été internés, pendant la Première Guerre mondiale, dans le camp de l’Ile Longue (Finistère).

Le camp
Article mis en ligne le 15 janvier 2019

par Gérard
logo imprimer
Détail du plan du site, ici la zone avec les bara-quements manquants

Quatorze jours seulement après la déclaration de guerre, le ministère français de l’Intérieur a déjà commencé à chercher un lieu d’internement. Le 24 août, le préfet du Finistère nous apprend que l’île Longue semble convenir à la construction d’un nouveau campement de baraquements pouvant accueillir jusqu’ à 5 000 prisonniers. Le 13 septembre 1914, une liste de lieux d’hébergements possibles sera annoncée, dont l’île Longue avec 4 000 à 5 000 places. Seulement deux semaines plus tard, sur l’île Longue, la location des terres nécessaires commence. Elles couvrent environ 7,5 hectares [1]. Quelques jours plus tard, le Génie [2] commence à construire le camp. Il est situé dans la partie nord de l’île Longue et est accessible par bateau, par une rampe d’accès au bord de l’eau et par une route de gravier menant à la presqu’île de Crozon. La grande majorité des livraisons et des approvisionnements sont effectués par voie maritime à partir du port de Brest.

Selon le plan d’implantation, la superficie à l’intérieur de la clôture du camp couvre environ 4,7 hectares. Si vous regardez le plan [3] de plus près, vous pouvez voir que les bâtiments sont numérotés dans l’ordre croissant, mais qu’il manque environ six baraques avec les numéros 19 à 24 et six baraques avec les numéros 59 à 64 au milieu des deux rangées doubles. On a donc supposé que ces baraques seraient construites à une date ultérieure.

Planification initiale hypothétique du camp

Un autre document de référence [4] daté du 16 août 1916 explique l’agencement original du camp. Sous la rubrique « Cuisines », 11 bâtiments sont répertoriés ici : 10 baraques abritant quatre cuisines chacune, et une baraque d’un quart plus petite pouvant en accueillir trois. Une cuisine doit accueillir de 80 à 120 hommes logés dans deux baraques. Il en résulterait 80 ou 86 baraques pour les hommes, ce qui correspond exactement à l’espace disponible à l’intérieur de la clôture. Les cuisines sont vraisemblablement construites en priorité, puisqu’elles doivent être opérationnelles au moment où les baraquements seront occupés.

Il est certain qu’au moment de la planification du camp, la baraque de type « Adrian » n’existe pas encore. Elle n’a été introduite qu’au second semestre de 1915. A l’origine, un seul type de baraque est donc prévu. Vraisemblablement, le plan original prévoit la construction de 80 ou 86 baraques de type « Génie », en occupant tout l’espace disponible. Avec une occupation de 40 à 60 hommes par baraque, cela représente une capacité totale du camp de 3 200 à 5 160 personnes.


< Construction du Camp | Les baraques de type « Génie » >


Notes :

[1Camp des Prisonniers de l’île Longue : Inventaire des immeubles et meubles appartenant au Génie militaire et existant dans le camp ou ses dépendances à la date du 16 Août 1916, Archives départementales du Finistère

[2Le Génie était une unité spéciale de l’armée française, qui était responsable de tous les travaux techniques sur le terrain et de la guerre de forteresse, ainsi que de la construction des camps.

[3Plan de situation sans date des Archives Départementales du Finistère

[4Camp des Prisonniers de l’île Longue : Inventaire des immeubles et meubles appartenant au Génie militaire et existant dans le camp ou ses dépendances à la date du 16 Août 1916, Archives départementales du Finistère


puceContact puceEspace rédacteurs puce RSS

2012-2019 © Le camp d’internés 1914-1919 - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.21