Ile Longue 1914-1919
Ile Longue 1914-1919, le camp de prisonniers

Dieser Internet-Auftritt verfolgt das Ziel, möglichst viele Informationen über das Internierungslager auf der Ile Longue zusammenzustellen, damit Historiker und Nachkommen der Internierten sich ein Bild von den Realitäten dieses bisher wenig bekannten Lagers machen können - nicht zuletzt auch, um die bedeutenden kulturellen Leistungen der Lagerinsassen zu würdigen.

Le but de ce site est de prendre contact avec les familles des prisonniers allemands, autrichiens, hongrois, ottomans, alsaciens-lorrains... qui ont été internés, pendant la Première Guerre mondiale, dans le camp de l’Ile Longue (Finistère).

Le sport
Article mis en ligne le 30 octobre 2013
dernière modification le 1er décembre 2014

par Christophe
logo imprimer

Les rédacteurs de « Die Insel-Woche », fidèles aux principes de base du journal, sont conscients de la grande hétérogénéité des prisonniers, naturellement pas tous attirés par la culture ou les arts. Aussi veillent-ils à ne pas abandonner leurs camarades aux intérêts plus terre à terre, plus « concrets », voire utilitaires. La pratique de différents sports, bien sûr, les activités artisanales, mais aussi les domaines de l’enseignement et de la formation font régulièrement l’objet d’articles ou de reportages dans « Die Insel-Woche ».

De nombreux articles, comptes rendus de compétitions ou petites notices dans la revue de camp « Die Insel-Woche » témoignent d’une importante vie sportive au sein du camp. Voir par ex. cet encart du n° 42, p. 4 qui nous renseigne sur la diversité des sports pratiqués et qui laisse deviner certains fondements idéaux sur lesquels la vie sportive du camp se base :

JPEG - 188.7 ko
Anzeige « Olympische Spiele » /
Annonce « Jeux Olympiques » /
Advertisement « Olympic Games »
Insel-Woche, Neue Folge, 1. Jahrgang Nr. 42 S. 4 /
Insel-Woche, 2nde série, 1re année n° 42, p. 4
JEUX OLYMPIQUES PROGRAMME PREVISONNEL PENTECOTE 1918
Guidé par l’intention de promouvoir la camaraderie entre les prisonniers et de ne pas seulement prendre en compte les souffrances psychiques de ses codétenus, mais d’éveiller auprès des camarades, plus que jusqu’à présent, l’intérêt pour des exercices corporels (textuel : « rendre les corps durs comme de l’acier »), le Comité allemand de secours a pris en main l’organisation, les dimanche et lundi de Pentecôte, 19 et 20 mai, de JEUX OLYMPIQUES, dans les limites de ce que permettent les circonstances actuelles. Par la présente, il invite tous les prisonniers à y participer le plus possible. Le Comité allemand de secours a déjà pris contact avec les dirigeants des différentes associations de gymnastique où cette initiative a été saluée avec intérêt et prévenance. Un comité de fête, chargé de préciser et de communiquer tous les détails, sera très prochainement formé.
Voici le programme dans ses grands traits :
Dimanche de Pentecôte : Matin : football et, éventuellement, tennis, Lundi de Pentecôte : Matin : hockey et fistball
Après-midi : Exhibition de gymnastique Après-midi : athlétisme

Exhibition de gymnastique :

  1. Exercices corporels libres par, si possible, l’ensemble des gymnastes,
  2. Exhibition de gymnastique de toutes les sections : barre fixe, barres parallèles, cheval d’arçons, poutre, etc.,
  3. Section modèle d’une équipe junior,
  4. Section modèle d’une équipe sénior aux barres parallèles (âge moyen : 40 ans),
  5. Exercices choisis par les meilleurs gymnastes de l’association,
  6. Elévation d’une pyramide

Athlétisme :

  1. Courses sur différentes distances,
  2. Course de relais,
  3. Saut en hauteur et en longueur,
  4. Lancer de ballon,
  5. Lancer de pierre,
  6. Lutte etc
Les vainqueurs recevront des diplômes. OLSEN, président du comité de secours allemand

Comme le montre ce programme, mis à part le tennis, les sports pratiqués appartiennent aux trois grands domaines classiques du sport :

  • sports d’équipes (football, hockey, balle au poing et « Schleuderball », jeu de quille)
  • athlétisme
  • gymnastique

Il semble cependant que, conformément à l’esprit du temps (début du 20ème siècle), c’est la gymnastique qui joue un rôle majeur sinon prépondérant. Que ce soit la gymnastique aux agrès, au sol ou celle dite « libre » (sans agrès) cette activité sportive n’est alors pas considérée comme un simple passe-temps mais davantage comme un devoir à l’égard de soi-même, de la famille et - en tout premier lieu - de la nation. L’une des baraques a même été transformée en « Gymnase ».

Très instructif sur ce point l’article « Was will die deutsche Turnerschaft ? » (« Ce que veut la communauté des gymnastes allemands ? »), paru dans « Die Insel-Woche » n° 40, p. 4 qui fait explicitement référence à Friedrich Ludwig Jahn, appelé « Turnvater Jahn », le grand prophète de la gymnastique comme remède universel et – surtout – national. Voir :[http://fr.wikipedia.org/wiki/Friedr...]
[http://fr.wikipedia.org/wiki/Mouvem...]

JPEG - 87.6 ko
Fussball / football / soccer
JPEG - 71.6 ko
Hockey
JPEG - 289.7 ko
Schlagball / base-ball / rounders

Parmi les sports d’équipe, c’est bien sûr le football qui semble attirer le plus grand nombre de pratiquants : les hommes du camp ont le choix entre quatre clubs différents, avec 25 équipes au total, et des tournois sont régulièrement organisés. Les résultats font l’objet d’articles dans le journal de camp.

Le fait que sur la liste des associations sportives publiées dans « Die Insel-Woche », figurent trois clubs de hockey sur gazon peut paraître étonnant puisque ce sport était relativement peu populaire en Allemagne. Sa présence dans le camp nous donne des indications sur l’origine géographique et sociale des prisonniers : introduit en Allemagne par des étudiants anglais, à la fin du XIXème siècle, il était pratiqué principalement dans quelques régions de l’ouest et du nord de l’Allemagne, les centres du pouvoir économique de l’époque ; il est resté lié au milieu étudiant et à celui des diplômés d’université.

D’autres articles sur le sport dans les pages du journal « Die Insel-Woche » :

Traité de l'Elysée

Visiteurs connectés : 2

Ce site comprend : 352 articles et 631 documents.
Ce site a reçu 162874 visites depuis son référencement, le 27 décembre 2012
Espace rédacteurs  |  Contact  |  Plan du site  |  ESCAL  |  Suivre la vie du site(RSS 2.0)
SPIP
Centenaire de la première guerre