Ile Longue 1914-1919
Ile Longue 1914-1919, le camp de prisonniers

Dieser Internet-Auftritt verfolgt das Ziel, möglichst viele Informationen über das Internierungslager auf der Ile Longue zusammenzustellen, damit Historiker und Nachkommen der Internierten sich ein Bild von den Realitäten dieses bisher wenig bekannten Lagers machen können - nicht zuletzt auch, um die bedeutenden kulturellen Leistungen der Lagerinsassen zu würdigen.

Le but de ce site est de prendre contact avec les familles des prisonniers allemands, autrichiens, hongrois, ottomans, alsaciens-lorrains... qui ont été internés, pendant la Première Guerre mondiale, dans le camp de l’Ile Longue (Finistère).

Le vapeur espagnol « Federico »
Article mis en ligne le 4 juin 2015
dernière modification le 24 septembre 2016

par Gérard
logo imprimer

Le vapeur espagnol « Federico » transporte 185 passagers, dont 180 Allemands ou Austro-Hongrois, entre Barcelone, qu’il a quittée le 8 octobre 1914, et Gènes. Deux jours plus tard, il est intercepté par le torpilleur 360 de la marine française (42° 22’ N et 006° 50’ E). Il est détourné vers le port de Toulon. 155 de ses passagers sont internés, la plupart passent par le fort Saint-Nicolas à Marseille, Casabianda en Corse et Uzès, dans le Gard, avant d’arriver à l’Ile Longue le 22 août 1916. Quelques passagers allemands bénéficient d’un sauf-conduit visé par l’Ambassade de France à Madrid, ce qui leur évite l’internement : Son Excellence Otto von Saldera Aklimb, général en retraite (71 ans) ainsi que 7 agents consulaires exerçant en Afrique du Sud ou à Zanzibar.

JPEG - 61.1 ko

Sources :
Archives nationales 20060046/2,
Service historique de la défense (marine), SSEa 404.

Traité de l'Elysée

Visiteurs connectés : 3

Ce site comprend : 352 articles et 631 documents.
Ce site a reçu 156113 visites depuis son référencement, le 27 décembre 2012
Espace rédacteurs  |  Contact  |  Plan du site  |  ESCAL  |  Suivre la vie du site(RSS 2.0)
SPIP
Centenaire de la première guerre